Recherche

Autres articles dans cette rubrique

Accueil du site - Tutoriels - LimeSurvey - LimeSurvey : créer des QCM d’évaluation

Les QCM, ou questionnaires à choix multiples, sont des suites de questions proposant des réponses, correctes et erronées, au choix et générant une évaluation de fin pour le répondant.

Quelque soit le moyen, oral, écrit ou informatique ; quelque soit le logiciel utilisé pour générer un QCM ; nous vous proposons ci-dessous un inventaire du possible.

Un QCM peut comporter plusieurs types de questions :
- les questions de type vrai ou faux, oui ou non,
- les questions de type choix unique, demandant quelle est la bonne réponse,
- les questions de type choix unique, demandant l’exception ou l’erreur dans la liste,
- les questions de type choix multiples, demandant les bonnes réponses,
- les questions de type choix multiples, demandant quelles sont les erreurs,
- les questions de type classement, demandant d’ordonner les réponses,
- les questions de type raisonnement, demandant le choix unique de la bonne réponse,
- les questions ouvertes nécessitant l’entrée d’un texte exact avec des caractères précis,
- les questions sur des fichiers vidéos, photographiques ou sonores.

Un QCM peut comporter quelques difficultés :
- la durée peut être chronométrée, voire limité,
- la limitation du temps de réponse peut s’imposer sur une question en particulier,
- les questions peuvent être de valeurs différentes, en points,
- les réponses peuvent, elles-mêmes, être pondérées,
- les questions et réponses peuvent être calculées selon des coefficients,
- les logiques de calculs peuvent être soumises à des conditions !

Un QCM peut voir ses questions et réponses différemment pondérées :
- 1 point pour une bonne réponse, 0 pour une erreur ou une non réponse,
- 1 point pour une bonne réponse, 0 pour une erreur et -1 pour une non réponse,
- 1 point pour une bonne réponse, -1 pour une erreur et une non réponse,
- 1 point pour une bonne réponse, -1 par mauvaise réponse dans le cas des choix multiples,
- x point/s pour une bonne réponse, selon la valeur accordée et des points en moins pour les mauvaises réponses selon un barème établi.

Un QCM peut faire apparaître les questions selon :
- un mode aléatoire, en choisissant un nombre limité de questions provenant d’une base cachée,
- un ordre aléatoire, en affichant les questions sans ordre logique,
- un ordre d’affichage aléatoire des modalités de réponses.

Un QCM peut comporter des pièges :
- les questions aux formulations négatives, qui demandent une réponse fausse,
- l’apparence ludique du questionnaire, qui cache le sérieux des relations au vrai,
- les critères de notation, valorisant certaines questions ou pas,
- les changements de types de questions : vrai/faux, choix unique, multiple, intrusion, classement,...
- ...

Enfin, tout cela dépend de l’objectif du QCM, qui peut être :
- formatif : pour l’apprentissage, le QCM devient un outil pédagogique,
- sommatif : pour la validation de connaissances et l’obtention d’un diplôme ou d’un concours,
- méthodologique : méthode de Delphes ou méthode Delphi,
- ludique : pour jouer, comme dans le cas des quizz.


Nous pouvons faire tout cela, et plus encore, avec LimeSurvey...

ps:
Cet article vous a été utile ?
Le catalogue de formations peut vous intéresser :
Formations à la création de questionnaires en ligne